L’amour est feu qui brûle

    L'amour est un feu qui brûle sans qu'on le voie;

    Il est blessure douloureuse qu'on ne sent pas;

    Il est une satisfaction insatisfaite;

    Il est une douleur folle qui ne fait pas souffrir;

     

    Il est un ne pas vouloir plus que vouloir bien;

    Il est la solitude au milieu des gens;

    Il est l'insatisfaction du contentement;

    Il est la croyance qu'on gagne en se perdant;

     

    Il est le vouloir être prisonnier volontairement;

    Il est servir celui qui vainc, le vainqueur;

    Il est être loyal avec celui qui nous tue.

     

    Mais comment dans le coeur des humains

    Sa faveur peut-elle faire naître l'amitié,

    S'il est si contraire à lui-même, l'Amour ?

    Luís Vaz de Camões (1524 – 1580)